Cadeau de Noël des salariés : les erreurs à ne pas commettre

cadeaux-entreprise-salaries-regles

Un cadeau fait toujours plaisir…. Voici une certitude un peu vite édictée, dont il faut se méfier. D’autant plus si le présent en question est destiné à vos collaborateurs, dans le cadre professionnel donc. Si une telle tradition reste un levier intéressant pour favoriser la cohésion et véhiculer des messages positifs, elle doit néanmoins être maniée avec précaution. Quand l’humain est la matière première d’un projet d’entreprise, l’improvisation peut générer des effets indésirables : impositions inattendues, malentendus, frustrations, déceptions… Voici quelques étapes de réflexion pour une générosité bien pensée et bénéfique pour chacun.

Cadeaux pour salariés et contraintes réglementaires

La première préoccupation doit être d’harmoniser votre projet avec la réglementation comptable et fiscale. Le bénéficiaire pourra ainsi profiter également de l’exemption de charges sociales et d’impôt sur le revenu. L’entreprise pourrait quand à elle récupérer la TVA…

Le salarié est-il imposé ?

regles-imposition-cadeaux-salariesPour un montant total inférieur ou égal à 166 euros par salarié et par an, le cadeau offert au salarié n’engendre aucune cotisation ou impôt supplémentaires.

Si ce seuil est dépassé, trois règles doivent être respectées pour maintenir l’exonération de charges et d’impôt :

  • Le cadeau doit être offert pour un événement figurant dans la liste fixée par l’Ursaff.
  • Il doit être en rapport avec l’événement
  • Le cumul de cadeaux sur une année est possible si le montant n’excède pas 166 euros par événement.

L’employeur récupère-t-il la TVA ?

La TVA payée pour l’achat de chaque cadeau est récupérable à condition que leur prix ne dépasse pas 65 euros TTC.

Noël des salariés… quelques règles humaines de bon sens…

Cadeau-noel-salariesNoël… car c’est l’événement légal le plus proche pour adresser un cadeau à ses salariés. Mais ce paragraphe s’applique à toutes les autres circonstances. Après les remarques de forme, tentons de débroussailler quelques repères sur le fond. Selon les spécialistes de la gestion de ressources humaines, quelles judicieuses questions faut-il se poser avant de choisir un cadeau pour ses collaborateurs ?

  • Ma démarche est-elle sincère ? … Car une initiative forcée sera immanquablement sentie et ne fera qu’alimenter un malaise ambiant.
  • Le cadeau vient-il couronner une expression verbale régulière de ma reconnaissance ? … Il ne sera pas suspect mais ainsi apprécié à sa juste valeur.
  • Le présent offert est-il raisonnable ? … Un excès de générosité peut, en l’occurrence, favoriser des suppositions ou éveiller des frustrations salariales.
  • Quel soin mets-je dans le choix de l’objet ? … Le destinataire est toujours sensible à l’effort consenti pour la prise en compte de ses goûts et besoins singuliers.