Cartes de vœux papier : face au rouleau compresseur numérique

Il serait surprenant qu’un spécialiste de la communication par l’objet ne prenne pas fait et cause pour l’envoi physique des traditionnels vœux de début d’année… Vertlapub assume néanmoins l’initiative de rédiger ce post, donc l’objectif n’est pas de pousser à l’achat mais de constater, en l’analysant, le regain d’intérêt pour les cartes de vœux papier et tous leurs dérivés. Si la diffusion numérique reste rapide, pratique et écologique, elle a atteint des proportions qui développent et entretiennent les réflexes de zapping. Certains messages et informations plus « volatiles » profitent encore de ce canal de diffusion. Est-ce vraiment le cas des vœux, démarche de fond, qui privilégie la relation et l’attention ?

4 bonnes raisons de choisir la carte de vœux papier

carte-vœux-professionnelle-ecologique-porte-bonheur
  • Les boites de messagerie numériques sont surchargées de messages. Vos vœux peuvent au pire passer inaperçus, au mieux être survolés sans marquer l’esprit du destinataire.
  • La manipulation d’une carte de vœux non virtuelle est plus impactante. Son trajet vers la poubelle est moins rapide dans la réalité que sur l’ordinateur.
  • La diffusion par mail peine à se défaire d’une image néfaste de standardisation. Le potentiel de personnalisation est bien supérieur sur les supports physiques destinés aux cartes de vœux professionnels.
  • Un effort marqué de créativité a donné aux supports de vœux physiques des formes variées, parfois très originales, voire utiles. Le message s’en trouve renforcé et la durée de conservation allongée.

Vœux innovants sur supports naturels

L’originalité n’est certes pas l’apanage des vœux dits physiques. On voit fleurir sur nos boites mail d’amusantes et étonnantes créations. Les développements et les performances de l’informatique sont mis à profit par nombres d’adeptes des vœux dématérialisés, non sans succès ! Le débat entre vœux numériques et vœux papiers ne se pose donc pas en ces termes. Plus que l’originalité, c’est l’effort d’innovation qu’il faut relever, qui permet d’offrir aux supports matériels une seconde vie. La carte de vœux devient ainsi non seulement sympathique, mais aussi agréable et utile, dans la durée. Pour réunir autant de qualités, le numérique n’a pas encore la formule. Les cartes papiers, de leur côté, se sont mises à germer (support de plantation), elles se sèment (avec graines), se plantentelles se consomment même... Comme acteurs convaincus du développement durable et de l’économie responsable, nous ne manquerons pas ici de souligner que les richesses de la nature ont largement contribué à revisiter le concept de l’envoi physique de vœux, pour le plus grand bonheur de tous !