30 avril 2015

Les différentes techniques de marquage

Différents types de marquages sont possibles sur une multitude de supports de communication. Vertlapub, qui commercialise près de 2 000 références d’objets pubs durables, vous présente dans cet article les différentes techniques de marquage proposées.

marquage-objet-pub-sérigraphieSérigraphie

Ce processus est utilisé en général sur les tissus, le métal, les stylos bio-plastique… La sérigraphie est une technique au pochoir. L’encre est poussée au travers d’un écran allongé sur un cadre. L’encre ne peut pas traverser les zones extérieures à l’image que l’on souhaite imprimer. Une émulsion ou un vernis aura en effet été préalablement appliqué pour faire écran. En revanche, l’encre peut librement passer au travers des zones des zones à imprimer. Le support à marquer est placé sous le cadre dans lequel l’encre est versée puis étendue sur le tissu à l’aide d’un rouleau en caoutchouc.

Transfert sérigraphique

Cette méthode consiste à imprimer de la sérigraphie sur du papier siliconé, puis à la transférer sur le produit par un procédé de pression thermique. Elle est adaptée pour imprimer plusieurs couleurs sur des tissus, lorsque la sérigraphie n’est pas possible à cause du design du produit ou de la complexité du logo qui doit être imprimé.

tampographie-marquage-objet-promotionnelTampographie

Cette méthode est la plus rapide et la plus précise. Elle permet en effet d’imprimer les logos en couleurs, y-compris sur des surfaces irrégulières. Généralement, la tampographie est appliquée sur les petits objets rigides. L’encre est appliquée à l’aide d’un tampon en silicium. Les différentes formes et duretés des tampons permettent de déposer l’encre sur un vaste choix de supports (plat, cylindrique, sphérique, concave, convexe) et de matières (métal, bois, bambou, plastique…)

Transfert numérique

Il s’agit d’un marquage digital, sur une étiquette en papier préparée spécialement pour le transfert à haute température sur un objet, en utilisant une presse chaude. Tous les logos ne sont pas adaptés à cette technologie, car la base d’impression doit former un ensemble continu. Le transfert numérique est recommandé pour une impression en couleurs et des images haute résolution, lorsque la quantité est faible. Nous ne pouvons garantir l’obtention de couleurs Pantones, strictement conformes à l’original. De petites variations de nuances sont à prévoir.

Marquage -chaud-crayon-en-bois-de-cedre-certifie-topvernisMarquage à chaud

Cette méthode de marquage à sec est réalisée par usage d’une matrice chaude pour appliquer des motifs sur une surface, généralement du bois, du cuir recyclé ou du carton recyclé. Cette technologie de marquage en creux ne permet pas de reproduire les couleurs.

gravure-laser-objet-promotionnelGravure laser

La gravure laser mobilise un faisceau de lumière pour marquer le texte, logo ou dessin, en gravant la surface de l’objet. Cette technique est généralement utilisée sur le métal, mais la même technique peut également être utilisée sur le bois, le bambou ou le plastique. Cette technologie élimine une partie de la surface de la matière. Elle ne permet pas de reproduire les couleurs. La couleur d’impression est déterminée par le matériau.

marquage-sur-verre-objet-publicitaireGravure Diamant

La gravure diamant est opérée à l’aide d’un petit diamant, dont la pointe grave un texte ou un logo sur la surface d’un objet, principalement en verre.

personnalisation-objet-pub-domingDoming

Le doming permet de recouvrir plusieurs types de matières, principalement des autocollants, d’un revêtement transparent : une couche de résine d’époxy, qui donne un effet loupe en 3D, de la profondeur, un toucher agréable et un éclat supplémentaire aux couleurs.

Broderie

Cette technique met le logo en évidence avec élégance : le logo est brodé sur la surface d’un produit textile à l’aide d’une aiguille et de fils. La broderie peut être faite sur des surfaces plates (vêtements) ou irrégulières (chapeaux, sacs…)

marquage-etiquette-numérique-objet-pub-personnaliséÉtiquette numérique

Le logo est imprimé numériquement sur un film autoadhésif via une impression et un traceur coupant. Puis ce film est coupé selon la forme requise. Une fois que le procédé est terminé, le logo adhère au produit à personnaliser.

preloader